BDI3ème2nde1ère-TleSalonsPortes ouvertesStagesLiens

Présentation

CG353Le BDI c’est quoi ?

  • ● Un lieu de documentation sur l’information scolaire et professionnelle
  • ● Un lieu d’accueil, d’écoute et d’accompagnement des élèves et des familles dans leur recherche d’information sur l’orientation
  • ● Il existe seulement dans l’Enseignement Catholique
Le BDI pour qui ?

  • ● Pour les élèves, afin de les aider à construire un projet personnel
  • ● Pour les familles souvent égarées dans les dédales des procédures d’orientation
  • ● Pour les équipes éducatives qui trouveront au BDI l’information nécessaire pour leur mission d’orientation
Un BDI avec qui ?

  • ● Des parents d’élèves engagés bénévolement dans l’animation du BDI
  • ● Avec vous ! Les jeunes à la recherche de repères pour construire leur avenir ont besoin de rencontrer des adultes dont les expériences sont différentes.

CG356

PERMANENCE DU BDI
Face à l’infirmerie
TOUS LES VENDREDIS
DU 26 septembre 2014 au 29 mai 2015
de 11 h 15 à 13h10
ET SUR RENDEZ VOUS

Vous pouvez nous joindre par téléphone pour les rendez-vous:
Mme PLANQUE: 06 80 68 67 16
Mme FIDAHOUSSEN: 06 62 14 89 57
Mme DAGUZAN : 06 10 18 67 32
Et/Ou par courriel : bdi@isc-villedubois.com

En 3ème

CG357L’orientation à l’issue de la 3e est primordiale.
Votre enfant devra choisir entre la voie professionnelle ou générale et technologique.
Voici les principales dates qui vont jalonner cette année phare dans l’orientation des élèves.

1er trimestre : phase d’observation et de réflexion
Votre enfant peut commencer à réfléchir à ses projets. Discutez-en avec lui pour l’aider à connaître ses goûts et ses centres d’intérêts, car s’orienter ce n’est
pas uniquement s’informer sur les métiers et les filières. Dès la rentrée, votre enfant peut commencer à rechercher un stage, puisque depuis 2005, une séquence d’observation en milieu professionnel d’une semaine est obligatoire pour tous les élèves de 3e.
2e trimestre : formulation des choix
Votre enfant va formuler des souhaits provisoires d’orientation sur la fiche navette remise par l’établissement en indiquant s’il souhaite s’orienter vers :

  • ● Une 2de générale et technologique ou une 2de spécifique,
  • ● Une 2de professionnelle et/ou une première année de BEP/BEPA (pour les cursus de formation maintenus),
  • ● Une 1re année de CAP/CAPA (agricole),
  • ● Un redoublement

Ses souhaits seront ensuite examinés lors du conseil de classe qui formulera une proposition provisoire d’orientation. N’hésitez-pas à en discuter ensemble et à
rencontrer son professeur principal. En mars, c’est le moment de profiter des journées portes ouvertes organisées par les établissements : incitez votre enfant à y aller. C’est l’occasion pour lui de s’entretenir avec les élèves et les professeurs, de se renseigner sur l’établissement…

3e trimestre : le choix définitif
En avril/mai : votre enfant formule, via la fiche navette, ses souhaits définitifs d’orientation.
C’est également le moment de remplir le dossier de demande d’affectation en lycée.
En juin, le conseil de classe examine la demande d’orientation définitive de votre enfant et formule une proposition d’orientation.
Si elle est conforme à vos souhaits, elle devient alors une décision d’orientation, validée par le chef d’établissement.
Dans le cas contraire, vous devez rencontrer le chef d’établissement pour exposer votre point de vue. Si le désaccord persiste, vous disposez de trois jours pour faire appel.
> A noter :
Dans l’enseignement catholique, les conseils de classe sont appelés, pour les classes appelant décision d’orientation, à s’organiser en conseil d’accompagnement à l’orientation. Si ce conseil est déjà mis en place dans l’établissement, alors votre enfant est invité à formuler son projet d’orientation et à l’exposer devant le conseil. Il pourra ainsi être conforté dans son projet ou bien invité à réfléchir à un nouveau projet qu’il pourra présenter lors d’un prochain conseil d’accompagnement à l’orientation.
Ce conseil doit donner lieu à un compte rendu circonstancié établi par le professeur principal qui sert de feuille de route pour votre enfant. Vous pouvez aussi rencontrer le professeur principal à l’issue de ce conseil.
CG38En fin de 2de, votre enfant va connaître une nouvelle étape dans son parcours d’orientation. Dès la rentrée, le compte à rebours commence et les élèves ont six mois pour choisir une filière.
Voici les principales dates à retenir et nos conseils pour passer une année sereine.

1er trimestre : phase d’observation et de réflexion
En septembre, votre enfant doit s’adapter à un nouvel environnement et à un nouveau rythme de travail.
Dès le mois d’octobre, il peut commencer à s’informer sur les différentes séries de bac et leurs poursuites d’études dans le supérieur.
Conseillez-lui également de fréquenter le BDI de son établissement : il pourra consulter de la documentation et dialoguer avec les responsables BDI.
Fin novembre/début décembre : le premier trimestre s’achève. Faites le point avec votre enfant sur ses résultats et aidez-le à s’interroger sur ses goûts et ses
centres d’intérêts.
2e trimestre : l’heure des premiers choix
En janvier, à l’issu des conseils de classe, c’est le moment de faire un premier bilan avec votre enfant. Ne vous attachez pas qu’aux résultats scolaires :
vous pouvez encourager votre enfant à découvrir les métiers à travers des stages ou des rencontres avec des professionnels d’un secteur qui l’intéresse.
En février, votre enfant exprime des vœux provisoires d’orientation : série de la 1re, redoublement…
En mars, le deuxième conseil de classe a lieu et va se prononcer sur ces vœux : « en bonne voie pour… », « doit faire ses preuves… » C’est aussi le moment où les établissements organisent des journées portes ouvertes : incitez votre enfant à y aller. C’est l’occasion pour lui de s’entretenir avec les élèves et les professeurs, de se renseigner sur l’établissement…
3e trimestre : le choix définitif
En avril, en fonction de l’avis émis par le conseil de classe, votre enfant devra peut-être fournir des efforts supplémentaires s’il souhaite que ses vœux provisoires d’orientation se concrétisent.
Inutile de le stresser, mais soutenez-le et encouragez-le si vous sentez qu’il a tendance à baisser les bras.
En mai, vous allez formuler des vœux définitifs avec votre enfant. Vous pouvez maintenir votre premier choix, ou formuler d’autres vœux si votre enfant souhaite changer de projet d’orientation.
Début juin, le conseil de classe se prononce sur les vœux émis par les familles.
Si la proposition d’orientation du conseil de classe n’est pas conforme aux vœux que vous avez formulés, le chef d’établissement, ou son représentant, doit vous
rencontrer. S’il confirme la proposition du conseil de classe, vous disposez de trois jours pour faire appel.
CG4BEn terminale, votre enfant va devoir s’inscrire dans le supérieur.
Grâce au portail d’inscriptions admission-postbac, les procédures sont moins nombreuses.
Seules quelques formations relèvent encore d’une procédure spécifique.
Voici les dates à retenir pour accompagner votre enfant dans sa phase d’inscriptions.

1re étape : se renseigner pour préparer son inscription
De septembre à janvier, c’est le moment d’affiner ses choix et de se renseigner avant de formuler ses vœux : brochures, sites internet, journées portes ouvertes, salons… Pour certaines écoles spécialisées (écoles paramédicales, beaux-arts, écoles privées…) les inscriptions se font dès le mois d’octobre.
C’est le cas aussi pour les grandes écoles, comme les écoles d’ingénieurs, de commerce ou les instituts d’études politiques.
A partir du 20 janvier 2011, c’est le début de la procédure d’inscription via le portail admission-postbac. Votre enfant a jusqu’au 20 mars pour créer son dossier électronique et formuler ses vœux. Son dossier papier définitif doit être envoyé au plus tard le 1er avril.
Certaines grandes écoles, comme celles de la FESIC de la FESIA ou de l’ICAM, admettent les bacheliers par une procédure spécifique via le site www.grandesecoles-postbac.fr.
2e étape : modifier son classement
En fonction de ses recherches, de ses résultats scolaires et de ses centres d’intérêts, votre enfant pourra modifier le classement de ses vœux jusqu’au 31 mai minuit. D’ici cette date, il devra contacter les écoles qui l’intéressent pour affiner ses choix. Il est préférable de mettre en premier les filières les plus sélectives, car toute réponse positive annule les vœux suivants.
3e étape : consulter son dossier de candidature
Du 5 avril au 12 mai, votre enfant doit consulter son dossier de candidature en ligne pour vérifier que ses dossiers de candidature sont bien arrivés.
En effet, les établissements n’envoient pas d’accusé de réception par écrit. Il peut également surveiller ses e-mails, car si un dossier est incomplet, l’établissement lui précisera les pièces manquantes.
CG52En 3e, tous les élèves doivent effectuer un stage en entreprise, appelé également séquence d’observation en milieu professionnel.
Nos conseils pour aider votre enfant à trouver un stage.

1. Repérer ses goûts
Avant de se lancer dans sa recherche, aider votre enfant à s’interroger sur ce qu’il aimerait faire : créer, bouger, gérer, écrire, expérimenter, aider les autres… Dans quel rôle votre enfant se verrait-il le mieux plus tard ? Et que ne voudrait-il pas faire ? Évoquez aussi avec lui les différents domaines professionnels qui existent.
2. Enquêter sur les métiers
Ce stage est l’occasion idéale pour l’encourager à consulter les brochures de l’Onisep au BDI de son établissement. De nombreux sites internet permettent également de partir à la découverte des métiers : vous pouvez effectuer la recherche ensemble, puis glisser les adresses dans ses favoris.
3. Rechercher une entreprise
Vous pouvez toujours faire jouer vos relations, mais l’idéal est que votre enfant trouve lui-même son stage. Aiguillez-le vers les pages jaunes, les chambres des métiers et de l’artisanat, les chambres de commerce et de l’industrie ou encore les fédérations professionnelles.
4. Prendre contact avec le professionnel
Avant qu’il ne décroche le combiné, incitez votre enfant à préparer une fiche avec les informations à obtenir et les renseignements à fournir. Et, surtout, livrez-vous à des galops d’essai. Vous tenez le rôle du professionnel et vous envisagez divers scénarios.
5. Écrire une lettre de motivation
Elle doit être manuscrite, sans faute d’orthographe ni rature, et répondre à des critères de présentation bien précis. Concoctez un modèle pour votre enfant ou poussez-le à demander des conseils à son professeur de français.
6. Évitez les pièges

  • ● Attendre le dernier moment pour rechercher un stage.
  • ● Laisser votre enfant se débrouiller seul en se disant que ce mini-stage relève du gadget.
  • ● Faire les démarches à sa place.
  • ● Prendre votre enfant dans son service ou votre entreprise.
  • ● Opter pour une entreprise sans avoir réfléchi aux moyens de transport à utiliser pour s’y rendre.
CG64

CG65

CG6C

CG6D